L'Américain Noah Lyles a conservé l'or mondial du 200 m en devenant le troisième meilleur performeur de l'histoire sur la distance en 19 sec 31 (vent: +0,4 m/s), à douze centièmes du record du monde détenu par la légende jamaïcaine Usain Bolt (19.19), à Eugene (Oregon) jeudi. Lyles, 25 ans, a mené un nouveau triplé américain dans le Hayward Field, comme Fred Kerley l'avait fait sur 100 m dès samedi: il a devancé Kenny Bednarek (19.77) et le tout jeune Erriyon Knighton (19.80), 18 ans seulement.
Seuls Bolt, deux fois, et un autre Jamaïcain, Yohan Blake (19.26), ont désormais couru plus vite que Lyles sur le demi-tour de piste. Knighton, qui avait marqué les esprits en courant en 19 sec 49 au printemps à 18 ans seulement, plus vite que Bolt au même âge, monte sur son premier podium mondial, un an après avoir terminé au pied du podium olympique.
Après l'argent olympique, Bednarek s'offre lui le même métal au niveau mondial.