Les participants au forum sportif mondial de mini football, organisé vendredi à Kénitra, ont mis en avant l'importance de promouvoir et de développer ce sport, à travers une exploitation optimale des terrains de proximité existant dans les différentes régions du Royaume. S'exprimant lors de cette rencontre, le président de l'Association marocaine de mini football, Zakaria Tarik, a affirmé que l'instance qu'il préside veille à diffuser la pratique de ce sport au Maroc, en accordant un grand intérêt aux différentes catégories d'âge, à travers les maisons des jeunes, les académies de football et les tournois de quartiers.
Le projet de développement du mini football au Maroc ambitionne la mise à niveau de cette discipline en formant les dirigeants, entraîneurs et arbitres, tout en développant les compétitions et le marketing, a-t-il ajouté, relevant que la formation des arbitres selon différentes méthodes permettra de suivre l'évolution des législations de la Fédération internationale de football, développer le football national et donner l'occasion aux jeunes d'exprimer leurs talents dans les meilleures conditions.
De son côté, le vice-président de la Fédération internationale de mini football et président de la confédération africaine de la discipline, le Tunisien Achraf Ben Salha, a assuré que le Maroc, un grand pays de sport qui enregistre de grandes avancées dans différents domaines, a organisé de grandes compétitions, à l'instar de la coupe du monde des clubs. M. Ben Salha, également président de la fédération tunisienne de mini football, a mis en avant la stratégie sportive prônée par le Maroc, à la faveur de la stabilité politique et sécuritaire dont il jouit et la qualité de ses infrastructures, notant que la bonne exploitation des terrains de proximité qui existent dans le Royaume, en créant des associations sportives de mini football, assurera indubitablement le rayonnement de ce sport.
Pour sa part, le directeur de l'"académie Chipo de football", M. Mohammed Chipo, a mis l'accent sur l'impératif d'unifier les points de vue entre les différents intervenants et la conclusion de partenariats pour la promotion de la pratique de ce sport. Il a également indiqué que les terrains de proximité jouent un rôle essentiel dans l'élargissement de la base des pratiquants, à travers la participation dans les tournois locaux et nationaux.
Quant à l'ancienne championne du monde en athlétisme, Nezha Bidouane, qui a eu droit à cette occasion à un hommage particulier, elle a mis l'accent sur l'impératif de promouvoir la culture sportive à grande échelle chez les différentes catégories sociales, indiquant que la sensibilisation quant à l'importance de la pratique sportive est à même de véhiculer les valeurs authentiques du sport. Le mini football a vu le jour au Canada et s'est répandu en 1980 en Amérique du nord et en Amérique centrale, avant de devenir sport populaire en Amérique du sud.
Depuis 2013, il est encadré par la Fédération internationale de mini football.